Paramètre d'évaluation

Introduction circonstancielle Selon Serge Bouchy :"L'évaluation des charges d'un projet d'ingénierie représente l'un des points d'accumulation de toute la problématique du métier. On voit déjà apparaître que l'évaluation ne peut pas être seulement liée à l'objet à produire, mais tient compte du service apporté autour de lui, de la manière de traiter le projet et du choix des ressources utilisées. De ce fait une part importante de l'évaluation peut être prise en charge par un système expert, puisqu'il s'agit bien d'une démarche où il y a rapprochement permanent entre une base de connaissances (modélisation du savoir) et une base de faits (modélisation du faire) pour obtenir une modélisation de l'état de l'art (savoir faire)".
A l’heure ou s’imposent le retour sur investissement et les projets stratégiques, le gestionnaire est dépourvu des plus élémentaires outils d’estimation. Cette situation aboutit à de dangereuses approximations, à l’inadéquation des systèmes et a des dérives majeures.

Le client-serveur et l'interface graphique changent fondamentalement la nature des développements ainsi que la composition des noeuds applicatifs. L’architecture de services à multiples niveaux ouvre la porte à l'Objet distribué. Sur le plan organisationnel, le reengineering introduit les principes du Workflow. Ces dimensions additionnelles impliquent une surcouche de modélisation, de normalisation et de procédures.

En terme d’effort, l’importance relative des phases de conception et de construction s’est inversée. Les spécifications détaillées se trouvent déportées par le prototypage au niveau de la réalisation. L'analyse des contenus fonctionnels et techniques fait apparaître parallèlement un accroissement significatif de la complexité de réalisation.

Le nombre de paramètres à estimer s’est multiplié.

L’impact de tous ces points doit s'évaluer précisement, ce qui implique une métrique fiable et des principes d’évaluation adaptés. La possibilité de comparer instantanément des scénarios complexes est vitale. Pour être raisonnablement mise en oeuvre, une telle opération se doit d’être simple et automatisée. En amont des AGL de conception et de réalisation émerge donc un nouveau type de produit dédié à la définition, l’évaluation et la planification. Plus encore, il permet de visualiser immédiatement l'impact des choix d'architectures et de technologies.

EVALUATEUR 5.2 : nouveaux paramètres

    Evaluateur 5.2, logiciel d'évaluation et de planification de scénarios de projets couvre plus de soixante paramètres originaux comme la réutilisation, l'objet, le choix progiciel, la maintenance, le workflow, l'administration, etc. Produit unique, il permet une réévaluation permanente de la charge de travail, des ressources et des coûts en fonction de l'évolution des besoins ou de l'environnement de réalisation.

    Nouvelles fonctionnalités de la version 5
    .2
    • La culture organisationnelle de l’environnement de travail est considérée.
    • L’engagement minimum et optimal de la maîtrise d’ouvrage et des utilisateurs est précisé.
    • Un indicateur d’effet de seuil a été ajouté, il informe des risques d’accroissement de la taille de l’application.
    • La métrique a été revue pour prendre en compte la répartition N couches (Présentation, Application, Données).
    • La technique de conception dite " en vue de modification " est estimée.
    • La gestion des Jalons Zéro-Défaut et des FOCUS est prise en compte.
    • La motivation de l’équipe est évaluée à partir de 8 paramètres et appliquée à l’évaluation.
    • L’équilibre technique de l’équipe est calculé sur la base de la complémentarité des techniques maîtrisées.
    • La gestion d’une option progiciel et composants métier (avec temps de paramétrage) a été implémentée.
    • Un menu permet de choisir le type de projet. : Windows, NET (IntraNET, ExtraNET, InterNET) etc.
    • Un assistant permet de cibler automatiquement les paramètres d’un petit projet WEB HTML et l’assistance aux utilisateurs.
    • Les facilités organisationnelles de communication (mail, agenda électronique, boite vocale) sont prises en compte.
    • La notion d’équipe d’animation a été élargie (distinction rapporteur : secrétaire, modélisateur).
    • Il est possible de spécifier des ressources externes.
    • L’impact de la résolution et la taille des écrans de développement et des écrans cible est calculée.
    • EVALUATEUR 5 comporte quatre écrans d’aides supplémentaires pour  comprendre :
      • la philosophie de la métrique en générale
      • la planification d’un SWAT et sa productivité
      • les principes de parallélisation et de sérialisation des grands projets
      • Les techniques Jalons Zéro-Défaut et Focus.
    • Un assistant de stratégie de planification (coûts, délais, qualité et visibilité) est proposé.
    • La navigation et l’ergonomie des écrans est améliorée sur de nombreux points.
    • Le support de l’anglais a été corrigé.
    • Un coûteux effort a été fait pour conserver l’installation complète dans une taille réduite (< 1.45 mo).



www.RAD.fr ® © Jean-Pierre Vickoff