Focalisation organisationnelle
CMM : La Focalisation organisationnelle vise à établir une responsabilité organisationnelle quant aux activités reliées au projet en vue d'améliorer l'ensemble de la capacité du processus logiciel de l'organisation. Les activités de focalisation organisationnelle ont pour premier résultat de produire un ensemble d'acquis processus. Ils sont décrits dans la Définition du processus de l'organisation. Ces acquis sont utilisés dans le cadre de tous les projets logiciel. Ils sont décrits dans le secteur clé Gestion logiciel intégré.
L'organisation du projet s'appuie sur un principe fondamental : la séparation des rôles et des responsabilités entre maîtrise d'ouvrage (MOA) et maîtrise d'œuvre (MOE). Cette dichotomie renforcée par la présence d’une instance d’animation RAD (Groupe d’Animation et de Rapport (GAR)) implique une véritable réingénierie des méthodes de conduite de projet et impose aux deux maîtrises une redistribution des rôles opérationnels et un apprentissage :

  1. La maîtrise d’ouvrage représente l'utilisateur. Elle détermine les fonctions, leurs priorités et impose la " dynamique applicative ".
  2. Elle utilise des formes de modélisation simplifiées pour représenter la vision de son travail [Henry, Monkam-Daverat 1995] et ses scénarios opérationnels (use case) [Jacobson 1993].

  3. La maîtrise d’œuvre s’affirme comme une force de " solution et de proposition " techniques.
  4. Sous la pression des nouveaux types d'applications et des contraintes économiques, elle fusionne en un seul profil de concepteur-développeur les rôles de l'analyste et du programmeur [Bouchy 1994].

  5. Le Groupe d'animation et de Rapport RAD organise la communication du projet. Il facilite l’expression des exigences et réalise en " temps réel " leur formalisation.

Il se compose d'intervenants spécialisés en communication et en entretiens de groupe [Sary 1990]. Il dispose de matériels et de logiciels adéquats dans une salle dédiée. Il réalise " en direct " la synthèse (rapporteur-secrétaire) et la modélisation (rapporteur-modélisateur) à partir du discours utilisateur [Vickoff 1996].


Je suis un dirigeant ou un cadre décisionnaire
Mes préoccupations sont : la stratégie, la visibilité et les résultats

Je suis cadre d'un service utilisateur
Mes préoccupations sont : l'adéquation de l'outil à mes besoins et les conditions de ma participation


Je suis un chef de projet informatique
Mes préoccupations sont : le pilotage, la fiabilité, le budget, le délai

Je suis un concepteur-développeur
Mes préoccupations sont : la performance et la qualité (fonctionnelle comme technique)


www.RAD.fr ® © Jean-Pierre Vickoff