Structure PAQ / ISO-CMM

Structure générique
d'un Plan qualité
CMM / ISO 15504

1 – Page de garde

La structure documentaire normalisée de cette page de garde permet d’identifier le projet, le type du document, les acteurs impliqués dans sa production , ses validations et ses révisions.

2 – Contexte d’utilisation du plan

Dans cette section d’introduction, le but du document est précisé à l’attention d’éventuels lecteurs ne maîtrisant pas les principes de l’assurance qualité. Sont aussi précisés les éventuels aspects contractuels de ce plan en regard des activités.

3 - Domaine d'application

Cette section décrit brièvement le cadre d'intervention : les sociétés impliquées, grandes lignes d’action  (Ex. : décrire les phases de l’avant-projet, du développement, du prototype, du pilote puis de déploiement).

4 – Responsabilité de l’assurance qualité

Cette section désigne le responsable du respect du plan d’assurance et précise les procédures à suivre en cas de non-application du plan (Ex. : distinguer le cas de non-respect sans dérogation du cas de demande de dérogation). Indiquer les conditions des éventuelles évolutions du plan (CMM :  5.1 Prévention des défauts, 5.2 Gestion des changements technologiques, 5.3 Gestion des changements du processus) et de leur mode d'approbation. Chaque modification  donne lieu à l'édition d'une nouvelle version, est notifiée dans un compte-rendu de réunion et doit être diffusée immédiatement aux acteurs du projet.

5– Suivi de l’exécution du plan

Cette section décrit l'ensemble des dispositions à mettre en œuvre pour s'assurer de la bonne application de l’assurance qualité à chaque phase du projet en décrivant les points de visibilité. Préciser les modalités de déroulement des activités de contrôle qualité à chaque phase du projet en définissant :  les types d'actions de vérification envisagées (Ex. : revue, contrôle par échantillonnage, inspection qualité), les participants à ces actions et les destinataires des comptes rendus (CMM 2.5 Assurance Qualité).

5 – Documents applicables et de références

Cette section énumère les types de documents utilisés. Les documents liés à la méthode employée dans le projet : manuel qualité, procédures, instructions, guides. Les documents liés à la définition de l’application à produire. Les documents doivent être cités précisément en indiquant leurs références (Ex. : titre, numéro, date, version) et emplacement physique pour consultation.

6 - Terminologie

Cette section précise la terminologie propre au projet ou pointer vers un document  la contenant (Ex. : termes relatifs à la qualité, abréviations, équivalences méthodologiques). Afin d'être efficace dans un contexte de développement, un vocabulaire commun unique doit être déterminé . Il faut définir ce vocabulaire en  identifiant et unifiant les vocabulaires spécifiques. Il est recommandé que les termes spécifiques à la qualité soient,  si de préférence, conformes à une terminologie reconnue et référencée.

7 - Exigences, risques et contraintes du projet

Cette section fait référence aux éléments mis en évidence par le cahier des charges ou l’étude d’opportunité (CMM 2.1 Gestion des exigences). L’ensemble des objectifs d’un projet (informatique de gestion) s’exprime en cinq classes d’exigences distinctes et complémentaires. Les quatre premières classes s’inscrivent dans l’aspect « Assurance Qualité du Logiciel » :

ú       Les exigences STRATÉGIQUES positionnent avec cohérence l’application dans la stratégie d’évolution de l’organisation (validation par des décisionnaires).

ú       Les exigences FONCTIONNELLES garantissent l’adéquation fonctionnelle de l’application. Cela correspond à une forme de cahier des charges ayant fait l’objet d’une validation permanente et se nomme parfois aussi plan de développement logiciel (validation par l’encadrement opérationnel et les utilisateurs significatifs).

ú       Les exigences TECHNOLOGIQUES assurent de l’intégration des technologies les plus performantes et économiques (validation par des experts, les décisionnaires et l’encadrement opérationnel).

ú       Les exigences ORGANISATIONNELLES accompagnent les évolutions induites par le projet dans l’organisation (validation par les experts, les décisionnaires, l’encadrement opérationnel et approbation par les utilisateurs significatifs).

La cinquième classe s’inscrit dans l’aspect Assurance Performance du Projet :

ú       Les exigences de CONTRAINTES prennent en compte les : délais, budget, visibilité, ressources, etc. et les conditions de leur respect  (CMM : 2.2 Planification de projet, 2.3 Suivi et supervision de projet, 4.1 Gestion quantitative de processus).

8 – Organisation et communication du projet

Cette section identifie les personnes intervenants sur le projet et précise leur activités et responsabilités dans le projet (CMM 3.1 Focalisation organisationnelle).  Elle décrit également les liens hiérarchiques et fonctionnels entre les intervenants ainsi que le partage des responsabilités entre maître d'œuvre et maître d’ouvrage. Elle décrit l’organisation et les moyens assurant la qualité de la communication (CMM 3.6 Coordination intergroupes). Elle précise les éventuelles formation nécessaires aux acteurs dans l’accomplissement de leurs missions (CMM :  3.3 Programme de formation).

9 – Méthode et processus d’ingénierie

Cette section décrit pour chaque phase du processus : les livrables, les activités de production, les activités de vérification (CMM 3.7 Revues par les pairs), les contrôles qualité applicables (CMM 4.2 Gestion de la qualité logiciel) ainsi que les activités d'accompagnement en termes de gestion de projet (CMM 3.2 Définition du processus). Référencer les documents décrivant la méthode, le processus choisi et les conditions de son adaptation (CMM 3.4 Gestion logiciel intégrée) pour guider le développement (CMM 3.5 Ingénierie de produits logiciel). Il doit être précisé pour chaque phase du cycle de développement : les conditions de démarrage des activités, les documents et produits, les conditions de passage à la phase suivante, les points de contrôle. Indiquer aussi les exigences qualité relatives aux fournisseurs (CMM 2.4 Gestion de la sous-traitance).

10 – Gestion des modifications

Cette section précise la gestion les modifications (non-conformité ou demande d'évolution) en cours de projet. Indiquer l'organisation et les responsabilités impliquées par ces modifications (procédures, fiches, circuit d'information). Préciser aussi les moyens de gestion de configuration à mettre en œuvre (CMM 2.6 Gestion de configuration).

11 – Reproduction, sécurité, livraison

Cette section précise les conditions (procédures, moyens) de reproduction du logiciel et particulièrement les procédures mises en œuvre pour assurer la sécurité de l'application (Ex: nombre de copies, fréquence des sauvegardes de bibliothèques, règles de destruction des fichiers, isolation des bureaux et réseaux). Préciser les modalités du transfert physique et de propriété du logiciel ainsi que de la documentation. S'il existe des exigences particulières de documentation, il convient de les décrire dans cette section.

Voilà pour la compréhension de la structure !


PAQ, références normalisées

NF X 50-160 Novembre 1997 Qualité et management. Guide de rédaction d'un manuel qualité.
Statut :Homologuée

ISO 10005 Septembre 1995 Ligtnes directrices pour la rédaction des plan qualité (ISO10005)
Statut :Norme Internationale

FD X 50-173 Septembre 1998 Management de la qualité - Principes, acteurs et bonnes pratiques - Guide d'auto-évaluation (X 50-173)
Statut :Fascicule de doc.

FD X 50-174 Septembre 1998 Management de la qualité - Évaluation de l'efficacité d'un système qualité (X 50-174)
Statut :Fascicule de doc.

NF X 50-164 Juin 1990 Relations clients-fournisseurs. Guide pour l'établissement d'un plan d'assurance qualité.
Statut :Homologuée

X 50-171 Octobre 1993 Qualité et management. Indicateurs et tableaux de bord qualité.
Statut :Fascicule de doc.

FD X 50-175 Mai 1996 Management de la qualité. Cohérence des démarches de maîtrise globale de la qualité, assurance de la qualité et certification ISO 9000.
Statut :Fascicule de doc.

X 50-163 Décembre 1992 Qualité et management. Typologie et utilisation de la documentation décrivant les systèmes qualité.
Statut :Fascicule de doc.


Extrait de l'ouvrage

Systèmes d'information et processus Agiles

Systèmes d’information et processus Agiles a pour objectif de former les ressources (maîtrise d'ouvrage comme maîtrise d'œuvre), engagées dans un projet d’organisation et/ou de système d’information.
Systèmes d’information et processus Agiles décrit d'abord les aspects stratégiques de l'Agilité puis en détaille les concepts opérationnels. Il s'adresse aux dirigeants et à tous les cadres de l'organisation, dont évidemment, les DSI et chefs de projets "informatiques" ou "utilisateurs".

Outil de compréhension de l'agilité organisationnelle et support de sa mise en œuvre technique, l'ouvrage afin d'offrir une réponse appropriée aux intérêts de chaque acteur du projet, est organisé en 3 sections :

  • Organisation et Urbanisation
  • Communications et ressources humaines
  • Agilité en conduite de projet

  • www.RAD.fr ® © Jean-Pierre Vickoff