Gestion de la qualité du logiciel

Gestion de la qualité du logiciel

Gestion de la qualité du logiciel

Pour contrôler les produits élaborés, le projet est ponctué d'actions de validation permanente et d'actions de validation planifiée.

Les validations comprennent un contrôle de la qualité, mené par la maîtrise d'œuvre, visant à vérifier que les principaux livrables répondent a priori aux exigences des utilisateurs, mais également à celles, plus techniques, des futurs mainteneurs et exploitants.

Une validation fonctionnelle est ensuite effectuée par la maîtrise d'ouvrage et les utilisateurs " significatifs ", elle vise à vérifier que les livrables répondent, dans le détail, aux exigences exprimées dans le dossier de Cadrage.

Le processus de développement de la solution est ponctué d'actions de vérification et de validation à chaque étape ou phase du projet. Les actions de vérification s'assurent de la conformité des composants de la solution aux attentes des utilisateurs. Les contrôles prévus de fin d'étape ou de phase ont pour but de s'assurer que les livrables d'une phase répondent aux objectifs de cette phase, c'est-à-dire que leur qualité est suffisante pour permettre :

  • le démarrage de la phase suivante,
  • la maintenance et l'exploitation ultérieures de l'application.
  • Méthode classique : les contrôles comprennent les validations des dossiers de fin de " conception d'ensemble ", de fin de " spécifications fonctionnelles détaillées ", etc.

    Méthode RAD : les contrôles comprennent le rapport d'immersion, le rapport de fin de Cadrage, le dossier de fin de Design, les rapports de focus, etc.

    La validation d'un livrable à la fin d'une phase consiste à vérifier qu'il satisfait aux exigences des utilisateurs, mais également à celles des responsables de la maintenance et de l'exploitation. De ce fait, chaque validation, avant d'être engagée par les représentants utilisateurs ou la maîtrise d'ouvrage, donne lieu à un " contrôle qualité " interne à la maîtrise d'œuvre.

    Le contrôle qualité est mené éventuellement par le responsable cohérence ou qualité sur la base des facteurs et critères présentés plus avant dans ce chapitre.

    Les validations de fin de phase sont planifiées par le chef de projet en fonction du calendrier de livraison des produits. Cette planification est soumise à l'approbation de la maîtrise d'ouvrage.

    Tableau 1. - Qualité des produits documentaires

    Critères

    Qualité

    Indicateurs (nombre)

    Mesure

    Conformité aux exigences

     

    Divergences fonctionnelles

     

    Couverture des exigences

     

    Données, de fonctionnalités ou de règles de gestion manquantes ou erronées

     

    Facilité d'utilisation

     

    Incompréhensions internes ou d'ambiguïtés

     

    Standardisation

     

    Non-conformités au plan type ou aux standards

     

    Référencement, traçabilité

     

    Incompréhensions dues à un autre document non référencé

     

    A chaque livraison d'un ensemble significatif de produits, leur qualité doit être évaluée sur la base de critères prédéterminés. Chaque facteur de qualité (Bonne, Moyenne ou Faible) s'estime en fonction de la mesure du nombre d'éléments par indicateur. De la synthèse de ces mesures découle l'appréciation globale de la qualité du produit. Plusieurs sources d'appréciation peuvent être considérées (MOA, MOE, responsable qualité ou cohérence, experts externes). Les principaux facteurs qualité des produits documentaires ou logiciels sont recensés dans les tableaux précédents.

    Note : l'intérêt et la rentabilité économique du suivi de tout ou partie des indicateurs sont dépendants de la typologie du projet et des contraintes qui lui sont appliquées.

    www.RAD.fr ® © Jean-Pierre Vickoff