Suivi et supervision de projet

Suivi et supervision de projet

L’objectif de l’activité Suivi et supervision de projet est d’obtenir et de fournir aux décideurs une vision du projet permettant de vérifier son avancement et l’adéquation de la production avec les objectifs planifiés.

  • Suivi du projet
  • Le projet est suivi et piloté grâce au tableau de bord, qui présente les indicateurs permettant au chef de projet et aux comités de prendre les décisions de recadrage nécessaires. Ces indicateurs mesurent avant tout l’avancement du projet par rapport à ses objectifs en termes de produit (fonctionnalités, qualité), de délais (planning) et de coût (charges) ; ils donnent également une indication sur l’évolution des risques du projet et sur les processus mis en œuvre. Ces indicateurs sont habituellement repris dans la note ou rapport destiné au comité de pilotage (se reporter à la gestion documentaire).

  • Suivi des livrables
  • Un tableau présente pour chaque livrable ou phase son degré d’avancement. Ce tableau synthétise le suivi détaillé réalisé avec un outil de planification de type MS Projet. La mesure des indicateurs qualité aboutit, pour chaque livrable, à une appréciation globale présentée dans le tableau de bord.

  • Suivi des risques
  • Les risques du projet sont avec les objectifs, les éléments fondamentaux guidant les décisions de pilotage. En fonction des exigences et de l’importance du projet, les risques sont suivis en réunion d’équipe (SWAT) et font l’objet d’un rapport pour le comité de suivi ou de pilotage par le biais d’un tableau mis à jour, avant chaque comité. Ce tableau comprend notamment, pour chaque risque, son degré de gravité en cas d’apparition (de mineure à majeure) et sa probabilité d’apparition (de faible à forte). La plupart des risques sont répertoriés par le chef de projet en début de projet. D’autres se révèlent naturellement dans l’action ou au cours des réunions auxquelles participent les principaux acteurs du projet. Leur surveillance est souvent coûteuse et doit être décidée en comité de suivi ou de pilotage.

  • Suivi du processus
  • Les actions particulières décidées lors des comités de suivi et de pilotage sont consignées dans un tableau tenu à jour par le chef de projet. Ce tableau figure dans le rapport présenté en comité de pilotage, avec les actions en cours et celles terminées depuis le précédent comité.

  • Méthode et processus
  • Cette section précise quelle méthode et quel processus sont employés. Le projets sera organisé en fonction de ces éléments spécifiques.

  • Gestion de configuration
  • Un système de GCL enregistre, organise et maintient les informations sur les composants logiciels afin que les développeurs puissent générer correctement et efficacement des releases du logiciel. Pour chaque " état " du système, la GCL permet de retrouver la version de chacun de ses composants.

  • Maîtrise des fournitures extérieures
  • L’ordonnancement du projet peut dépendre de fournitures et de services liés à des prestataires. Il s’agit donc de répertorier ces fournitures ou ces services, d’en suivre l’approvisionnement et de déterminer ceux dont l’obtention peut poser problème afin de les traiter éventuellement comme des risques.

    La maîtrise des fournitures extérieures se base sur la notion de contrat dans le plein aspect juridique du terme. Au niveau de la planification, il faut synchroniser les processus de développement internes et ceux utilisés par la sous-traitance sur des jalons définis dont les livrables sont formellement identifiés.

    8. Outils de l’ingénierie de projet

    La liste des outils utilisés dans un projet particulier doit être préalablement définie en accord avec la maîtrise d’ouvrage



  • JD Net : Panorama des solutions de gestion de projets

  • www.RAD.fr ® © Jean-Pierre Vickoff